Patrimoine Mag

Le bon mag immobilier et financement

5 erreurs à éviter pour payer moins d’impôts : soyez vigilant !

Patrimoine Mag » Actu » 5 erreurs à éviter pour payer moins d’impôts : soyez vigilant !

Le calcul de l’impôt sur le revenu est une opération complexe qui peut être difficile à comprendre. En effet, il ne suffit pas de maitriser la formule de calcul. Il faut également prendre en compte un certain nombre de paramètres. Vous souhaitez payer moins d’impôts ? Dans cet article, nous vous présenterons les 5 erreurs à éviter à tout prix pour payer moins d’impôts.

Ne pas déclarer tous vos revenus

Vos revenus incluent :

A découvrir également : Devis pour le nettoyage de toiture : l'importance du document

  • les revenus de votre activité professionnelle,
  • les revenus de vos biens immobiliers, 
  • les revenus de vos placements financiers.

Si vous ne déclarez pas tous vos revenus, vous serez taxé sur un revenu inférieur à votre véritable revenu. Cela signifie que vous paierez moins d’impôts, mais vous serez également susceptible de recevoir une lettre de redressement fiscal de l’administration fiscale. 

Vous pouvez consulter le blog spécialiste en conseils fiscaux pour plus d’informations sur la déclaration de revenus. 

Cela peut vous intéresser : Courtier immobilier à Saint-Jean-sur-Richelieu : les services que vous pourrez avoir

Ne pas déclarer vos charges

Les charges désignent les dépenses que vous avez engagées pour votre activité professionnelle ou pour votre foyer. Elles peuvent être déductibles de votre revenu imposable, sous certaines conditions.

En déclarant vos charges, vous pouvez réduire votre revenu imposable et payer moins d’impôts. Il existe d’ailleurs de nombreuses charges déductibles, telles que :

  • les frais de garde d’enfants, 
  • les frais de santé, 
  • les frais de scolarité, 
  • les frais de transport.

Ne pas profiter des abattements et des déductions

Les abattements et les déductions sont des réductions de votre revenu imposable qui sont accordées en fonction de votre situation personnelle ou familiale. Il existe de nombreux abattements et déductions auxquels vous pouvez prétendre. On cite notamment :

  • l’abattement pour les frais réels de déplacement, 
  • l’abattement pour les frais de garde d’enfants, 
  • la déduction des cotisations aux régimes de retraite complémentaire.

Ne pas déclarer vos revenus à temps

En règle générale, la date limite de déclaration de revenus est le 31 mai de chaque année, mais il est essentiel de rester vigilant quant à d’éventuels changements législatifs ou aux directives spécifiques émises par les autorités fiscales, qui pourraient modifier cette échéance. Si vous ne déclarez pas vos revenus à temps, vous serez passible d’une majoration de 10 % de votre impôt. Cette dernière peut être portée à 40 % si vous déclarez vos revenus plus de 3 mois après la date limite.

Ne pas contester un redressement fiscal 

Si vous recevez une lettre de redressement fiscal de l’administration fiscale et que vous pensez qu’elle est injustifiée, vous avez le droit de la contester. Vous disposez d’un délai de deux mois pour déposer une réclamation auprès de l’administration fiscale.

Si votre réclamation est rejetée, vous pouvez saisir le tribunal administratif. Cependant, il est important de noter que contester un redressement fiscal nécessite de solides arguments et des preuves. Il peut être judicieux de faire appel à un professionnel spécialisé en droit fiscal pour vous assister.

5 erreurs à éviter pour payer moins d’impôts : soyez vigilant !

Retour en haut